CHANT POPULAIRE et
de la MUSIQUE POPULAIRE

CITATIONS ( 1900 - aujourd'hui)



"Le peuple a ses archives: ce sont les chansons."

Sylvain Trébucq ( "La Chanson populaire et la Vie rurale des Pyrénées à la Vendée", 1912)



"Il arrive donc que lors qu' une mélodie d'art
tombe dans la tradition, l'art ne fait que restituer au folklore
ce qu'il lui avait lui-même emprunté."

Ernest Closson (musicologist belge, 1913)



"Les chants populaires des Flamands de France
doivent retentir encore - ou de nouveau, -
dans toutes nos églises, dans nos écoles,
dans nos maisons et dans nos champs de Flandre.
Sinon, c'est la mort."

Paul Bayart (1930)



"Le texte de la chanson populaire
fait envisager le problème sous une autre face.
Les poètes sont infiniment plus nombreux dans le peuple
que les créateurs de mélodies."

Ernest Closson, ( "Chansons populaires des Provences belges", 1930?)



"Telle que nous l'entendons
la chanson populaire est une forme du folklore,
comme les légendes et les coutumes léguées par la tradition."

Albert Libiez, ( "Chansons populaires de l'ancien Hainaut", 1939)



"Il faudra attendre les années 50, après une période de déclin,
pour voir apparaître les Festoùnoz et rassembler non plus
une cinquantaine de personnes,
mais plusieurs centaines, voire des milliers."

Yann-Fañch Kemener (1994)



"La période tango de l'Argentine est révolue.
Ce n'est plus comme autrefois."

Alfredo Marucci, bandoneóniste (1997)



"Chaque commune a son centre culturel.
Il y a des SMAC (Scènes de Musiques Actuelles)
labellisées et financées par le Ministère de Culture,
pour les musiques amplifiées, le rock, le jazz.
Mais pas pour les musiques trad."

Sylvain Girault, chanteur de "Katé Mé" (2004)



" 'Traditionel', cela regroupe des gens qui viennent
d'une école de musique, du folklore, du folk,
de la world, de tout âge, de cultures variées...
C'est un truc très ouvert qui fait que notre musique
n'est plus la continiuité du passé."

Jac Laverne, musicien de "la Compagnie Léon Larchet" (2004)



"[...] je suis programmateur de musiques traditionelles,
vous savez cette musique magnifique qui ne passe
jamais en radio (ou si peu), jamais à la television,
dont les CD ne sont jamais chroniqués,
sauf par une presse spécialisée
qui est dans les mêmes affres financières que nous."

Christian Ganet, Directeur du festival "Racines" à Toulouse (2005)



"Il n'y a encore plus longtemps [...]
les artistes contemporains de folk
et leur maisons de disques avaient en effet développé
quelques réticences quant au fait d'être associés
à un terme défini de manière trop restrictive.
Le mot folk était alors beaucoup synonyme
d'images héritées des années 1960,
comme celles de hippies chantant des chansons
protestataires à la guitare acoustique,
ou celles d'auteurs-compositeurs-interprètes
en herbe explorant 'les profondeurs de leur esprit'."

Jim Bessman, journaliste (textes du livret "Putumayo presents American folk", 2005)



"[...] au début du siècle dernier
des chercheurs acadiens et non acadiens sétaient empressés
de collecter la richesse de ce patrimoine oral acadien
par des cueillettes successives et exhaustives
de chansons et de contes traditionels."

Robert Richard, lecteur de Trad Magazine d'Outre Atlantique (Mai 2005)



"Dans le folk, on voit de plus en plus le contrebasse
souvent en pizzicato, mais à l'archet
cela donne des ambiances plus costaud."

Sylvain Butté, accordéoniste de "Grand-Mères et Soufflets" (2005)



"Le Kirghiztan est l'un des pays d'Asie centrale
où s' est le mieux conservé l' arts des bardes turcophones,
qui perpétuent l' artvocal populaire des nomades
en accompagnant leur chant d' un petit luth à trois cordes."

"la route musicale de la soie" (textes du livret, 2005)



"J'aime beaucoup ces chansons traditionelles pleines de pudeur,
telles que "Pauvre Marin revient de guerre",
dans lesquelles un déchirement inouï est evoqué
sans rajouter la sensiblerie au mélo.

Gilles Servat (textes du livret "Sous le ciel de cuivre et d'eau", 2005)



"Troubadours, poètes, musiciens
attachés aux différents royaumes qui
rayonnèrent au Proches-Orient, en Asie Mineure,
les 'goussans' oevrent depuis des siècles
au développement de la musique citadine."

Caroline Bourgine, (textes du livret "Goussan, Bardes d'Armenie", 2007)



"Dans une chanson trad, on ne dit pas
'je t'aime, j'ai envie de faire l'amour avec toi'
mais plutôt
'ta fontaine est si douce que j'y m'irai noyer'."

Gabriel Yacoub, interview avec Marie Sauvet (Trad Magazine, Juillet 2008)

.

"[...] toute musique traditionelle n'existe qu'à la condition
qu'e s'invente en permanence."

Denis Laborde, anthropologue (notes de pochette Nilamayé: "Las flores del sol", 2016)



"Musique populaire est musique formidable"

Joop van den Bremen, fervent (2017)



back menu de citations

home hand OLD FOLKS AT HOME PAGE ( Anglais ! Angletaire )

Modification dernière: